Texte à méditer :  

Rêver un impossible rêve
Porter les chagrins des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir ou personne ne part
Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer même trop même mal
Tenter sans force et sans armure
D'atteindre l'inaccessible étoile
Telle est ma quête
Suivre l'étoile ...

  
Jacques Brel
 
ARTICLES
CITATION

  « Le vrai travail c'est quand je cherche avec l'air de ne rien faire...chercher une idée et espérer qu'elle vienne, ça oui c'est du travaii !" René Gosscinny

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 40 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherche
Recherche
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.abrulepourpoint.fr/data/fr-articles.xml

TRANSCRIPTION DU NOTRE PÈRE

"Sanctifier le nom de Dieu" veut ainsi dire : le mettre à part, le différencier des autres réalités qui font le quotidien de notre vie. Certains sont heurtés dans11673679-succursales-avec-des-grappes-de-petites-roses-sechees-sur-un-fond-blanc.jpg le « Notre Père », prière attribuée à Jésus dans l’évangile de Matthieu (6.12) et Luc (11.4) par ce « Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ». Ainsi, nous serions installés en « offensés », par les autres, bien sûr, ces méchants... Pourtant, nous chrétiens, avons souvent méprisé et brutalisé, et pendant tant de siècles ! Et ne continuons-nous pas ? Or le pardon est le point central de la prédication de Christ qui a dit  "homme au jugement perverti, ôte d’abord la poutre de ton œil" !!! (Luc 6.42). Aussi on peut proposer l’exhortation "Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire ( qui été certainement blessé) tant que tu es en chemin avec lui, sinon tout cela finira très mal » (Luc 12.57-59). Car nous n’avons pas pris conscience de la fureur de ceux que nous avons meurtris (et pourtant elle s’étale dans toutes nos sources d’information). Cette modification proposée du Notre Père pourrait aider nos yeux à s’ouvrir, pourrait aider les prises de conscience indispensables et urgentes.

ROGER PARMENTIER : "Dieu généreux et miséricordieux, MERCI de te faire reconnaître ainsi par beaucoup d'humains. MERCI d'ouvrir la porte de ton royaume à ta manière d’être et de faire vivre, MERCI pour ta volonté de sauvetage des humains en perdition, MERCI pour le pain qui fait vivre, parfois si dur à gagner,MERCI de nous accorder le pardon que nous n’avons pas mérité.Nous demandons pardon à ceux que nous avons offensés; MERCI de nous aider à surmonter les tentations et de nous aider à délivrer du mal ses victimes, sous toutes ses formes…Nous te remercions car c’est de toi imagesCAY2RTDR.jpgque proviennent toute bonté, toute beauté, toute vérité, toute justice."

"FRÈRE, fais-toi reconnaître comme libérateur ! Établis le règne de l'AMOUR.Puisque ta volonté n'est pas faite, nous voici pour l'accomplir ! Donne à tous la nourriture du corps, du coeur et de l'esprit et sers-toi de nous pour cela. Que ton pardon nous libère et nous pousse à libérer. Ne nous conduis pas dans l'épreuve, mais délivre-nous du mal que nous faisons et de celui qu'on nous fait. Car c'est à toi qu'appartiennent pour toujours la tendresse et la beauté du monde." « L'Évangile autrement ».

MYLENE ALAUSE : Notre Père bien-aimé, toi qui es au-delà de nos représentations et qui es au plus profond de chaque homme, avec Jésus, unis et solidaires, nous nous tournons ensemble vers toi. Que ton mystère se dévoile, secret et désirable. Que ton rêve vienne.Que chaque homme s'accomplisse unique, à ton image et ressemblance. Que grandisse en nous la faim de vie autre. Que s'éveille en nous la certitude de nous savoir pardonnés ;qu'elle nous émerveille et qu'elle transforme notre mentalité vis-à-vis de toi, de nous-mêmes, des autres et du sens de la vie. Que s'affermisse en nous le goût et la force de faire face au mal et au malheur, à tout ce qui détruit la vie. Car c'est à nous, avec toi, qu'appartient le pouvoir de tenir tête aux forces de destruction, comme Jésus l'a promis et comme il le révèle par son Esprit. Amen ! Alléluia ! « Évangile et Liberté »

Pasteur JULIA EESQUIVEL : "Notre Père qui es dans la vie de peinture-de-fleurs-rouges-grand-format.jpgtous les Hommes qui cherchent la JUSTICE parce qu'ils aiment leurs frères et te servent  Ton nom est sanctifié par tous ceux qui défendent la vie des pauvres et des humbles qui ont foi et ESPÉRANCE en toi et qui luttent pour le respect de leur dignité  Que ton règne vienne ton règne qui est Liberté et Amour, Fraternité et Justice, Droit et Vérité   Que ta volonté soit faite, toi qui est liberté pour les prisonniers apaisement des affligés, force pour les torturés, libération et vie pour ceux qui souffrent de la violence Donne-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour, le pain de l'égalité et de la joie, le pain de ta parole et de l'éducation, le pain de la terre et du logement, le pain de la nourriture et de l'assistance médicale.PARDONNE-nous de ne pas savoir partager le pain que Tu nous as donné, pardonne notre manque de foi et de courage, quand, par peur, nous gardons le silence Ne nous conduis pas dans la tentation qui nous fait nous conformer aux puissants de ce monde, et qui nous fait croire que nous sommes impuissants à changer quoi que ce soit Mais délivre-nous du mal qui du fond de nous-mêmes nous invite à garder notre vie pour nous-mêmes quand Toi, tu nous invites à la donner, Car c'est à Toi qu'appartient le Règne et à personne d'autre qui voudrait l'usurper, le pouvoir et non à une organisation ou un parti, et la gloire car tu es le seul Dieu et le seul Père pour toujours. Amen"

FRANCIS MACNAB (pasteur de l'Église Unie St Michael, Melbourne, Australie): "O Dieu, ta présence bienveillante en nous, autour de nous, au-dessus de nous, nous maintient dans une atmosphère de mystère et d’émotion. Que la puissance de ta bienveillance demeure en nous et autour de nous. Que le monde connaisse ta manière d’être bienveillant et généreux. Que nous découvrions que nous avons tout ce qu’il nous faut pour vivre chaque jour sans anxiété inutile. Ne regarde pas nos stupidités, et aide-nous à libérer nos prochains de leurs stupidités. Que nous sachions que nous sommes acceptés. Rends-nous capables du meilleur,convaincus de dépasser les tristes réalités de la vie. Nous nous réjouissons de tout ce que tu nous as donné : le magnifique royaume qu’est la vie avec toi, le pouvoir de faire ce qui est bon, la victoire du bien et la vision de la gloire et de la transcendance de toutes choses. Tu es la richesse de la vie. Tu es le pouvoir de la vie. Tu es le sens de toute vie. Amen.(Traduction pasteur Gilles Castelnau)

GUATEMALA : "Notre Père et notre Mère, qui es dans la rue, nenuphar.jpgdans notre vie quotidienne, partout dans nos luttes, Que ton nom et ton message soient reconnus, Que justice soit faite ! Que le partage soit vécu comme Tu nous l'as montré. Que tous les exploités d'ici et d'ailleurs aient du pain, que tous les opprimés vivent dans la dignité. Donne-nous la force de continuer ce que tu as commencé. Montre-nous comment construire une société nouvelle dans laquelle les femmes et les hommes vivent de nouveaux rapports sociaux. Délivre-nous de notre suffisance et de toute notre soif de pouvoir. Que nos mains continuent la pratique de Jésus dans les gestes de PARTAGE et de solidarité.Que le regard de Jésus nous aide à dépasser nos frontières. Donne-nous le courage de résister à l'attrait de l'argent et de tout privilège. Donne-nous la force de résister à la société de consommation et à ses fausses sécurités. Arme-nous d'une sécurité à toute épreuve. Amen"

 ROGER COURTNEY : "Divin grand Esprit d’amour qui apporte la vie au cœur de tous les êtres,nous reconnaissons ta puissance de guérison et de renouveau. Que l’Esprit d’amour inconditionnel et de pardon agisse à travers nous et répande ainsi partout le royaume de l’AMOUR. Comme tu le fais pour les fleurs des champs, donne-nous ce dont nous avons besoin pour vivre et surtout l’amour et l’esprit de fraternité afin que nous veillions à ce que les autres aussi reçoivent ce dont ils ont besoin. Rends-nous capables de reconnaître nos fautes, de rechercher le pardon de ceux que nous avons blessés et de pardonner ceux qui nous ont offensés afin que nous soyons tous réconciliés. Nous reconnaissons le pouvoir de l’amour de toucher les cœurs et de changer le monde. Nous nous impliquons dans l’amour des autres pour un monde de justice et de paix. Amen." (Traduction Gilles Castelnau)

http://protestantsdanslaville.org/

 Anne-Flore Urielle

 


Catégorie : ARTICLES - SPIRITUALITE
Page lue 3912 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !